Critique de CD - Leaves 'Eyes - Vinland Saga


Le nouveau record du groupe germano-norvégien Yeux de feuilles est un concept record qui est autant une leçon d'histoire que de la bonne musique. Le dossier raconte l'histoire du Norvégien Leif Erikson et de son équipage qui sont partis en bateau pour rendre visite à son père au Groenland. Le bateau a rencontré de violentes tempêtes océaniques et a dérivé bien loin, les menant en Amérique, les premiers Européens connus à le faire.

Leaves’s Eyes a complété ce nouveau record rapidement alimenté par la réception rauque compte tenu de leur premier record, Lovelorn et leur première tournée à l'automne / hiver 2004. Il y a une variété de sons sur ce disque, du rock orienté Nightwish à des ballades de style celtique --- parfois les deux dans la même chanson.

Les 12 titres racontent l'histoire du voyage, incorporant également un élément d'histoire d'amour fictif. L'un des membres d'équipage était nouvellement marié et il a laissé sa mariée à la maison alors qu'il poursuivait son aventure d'un an. «Ma propre histoire fictive commence ici», dit le parolier et chanteur Liv Kristine, "Parce que je pensais juste qu'il y avait tellement d'hommes dans cette histoire, nous avons besoin d'au moins une femme." Certaines chansons sont les pensées et les souhaits de chacun.

La coupe la plus forte de loin sur le disque est le single «Elegy». Une modeste intro au piano dément la fureur qui s'ensuit. La voix immaculée de Kristine flotte sur les guitares croustillantes, menant à un refrain absolument génial. «Mer solennelle» est à la fois tranquille et agressive, montrant les deux humeurs de l'océan.

La ballade de l’ensemble, "Leaves’s Eyes" est magnifique dans sa beauté tranquille --- majestueuse et sculpturale. Tout aussi impressionnant est «The Thorn» qui retrouve le bateau en train de combattre l'océan. Kristine déclare: «L'océan est devenu très en colère et les gars se dirigent maintenant vers l'Amérique et il y a une tempête et les vents sont forts et ils se battent pour leur vie. Et la mariée ressent cela chez elle en Norvège. Et l'océan féroce est une épine à cause de la bataille pour survivre, mais elle ne sait pas s'il survivra à cela et reviendra jamais. "

La chanson «Amhran (Song of the Winds)» est intéressante en ce qu'elle est une pièce à orientation vocale avec seulement quelques instruments ajoutés après avoir été enregistrée a cappella. Kristine a inventé une nouvelle langue pour cette chanson en combinant le vieil anglais, le vieux norrois et un peu de gaélique.

La plupart des Nord-Américains commencent tout juste à remarquer les yeux des feuilles. Ils ont probablement pris conscience du groupe depuis l'implication de Kristine dans la chanson et la vidéo Cradle of Filth, Nymphétamine qui a été nominé pour un Grammy. Le reste du groupe, Alexander Krull (chant et producteur et qui est également marié à Kristine), Mathias Röderer (guitare) Thorsten Bauer (guitare) Chris Lukhaup (basse), Moritz Neuner (batterie et percussions) composent le groupe allemand Atrocity. .

Il n'y a pas un seul point faible de ce disque, car toutes les coupes se tiennent côte à côte dans leur grandeur. Ce record est un vainqueur du début à la fin. Si les auditeurs prennent le temps d'écouter le disque dans son ensemble plutôt qu'une collection de chansons individuelles, ils le trouveront plus que le temps.

* Note de la rédaction: dans l'intérêt d'une divulgation complète, j'ai reçu ce CD gratuitement de la maison de disques.

L'ATELIER - Ep 16 : Vinland Saga (Mai 2022)



Tags Article: Critique de CD - Leaves 'Eyes - Vinland Saga, Heavy Metal, Hard Rock, Leaves' Eyes