La dernière maison de gauche refaite et originale


Le film original de 1972 et la récente refonte sont notoirement dérangeants. L'original était un thriller à petit budget avec un goût pour le mauvais goût, mais tout de même était brillant dans ce qu'il avait l'intention de faire, ce qui était dérangeant. La refonte est étonnamment bonne, malgré le fait qu'elle ait été effectuée auparavant.

'La dernière maison sur la gauche' a été refait en 2009 et réalisé par Dennis Iliadis et écrit par Carl Ellsworth et Adam Alleca. Il s'agit d'un remake très similaire du film du même nom de 1972 et mettant en vedette Tony Goldwyn, Monica Potter, Garret Dillahunt et Sara Paxton. Le film suit les parents de Mari, qui tentent de se venger d'un groupe d'étrangers qui se sont réfugiés chez eux.Ils le font après avoir appris que le groupe a attaqué et tiré sur leur fille, la laissant pour morte.
L'original suivait une histoire similaire, avec une énorme différence, c'était beaucoup, beaucoup plus dérangeant à regarder, et avait presque des similitudes avec un film à priser.

«La dernière maison à gauche» (1972) a été écrit et réalisé par Wes Craven («A Nightmare on Elm Street», «Scream») et produit par Sean S. Cunningham ('Vendredi 13' ). L'histoire est basée sur la ballade suédoise du 13ème siècle «Töres dotter i Wänge», qui a également été adapté dans le film suédois de 1960 «Le printemps vierge», dirigé par Ingmar Bergman.

Les deux films tournent autour d'une jeune fille nommée Mari (jouée par Sandra Cassel dans l'original) qui prévoit de célébrer son dix-septième anniversaire en assistant à un concert avec son amie, Phyllis Stone (Lucy Grantham dans la version originale). Phyllis et Mari se rendent en ville pour un concert et, en chemin, ils entendent un reportage sur l'autoradio d'une récente évasion de prison, impliquant des criminels violents du nom de Krug Stillo ( David Hess), son fils Junior (Marc Sheffler), Sadie (Jeramie Rain) et Fred "Weasel" Podowski ( Fred J. Lincoln.)

Les filles entrent finalement en contact avec le gang et sont battues, violées et finalement tuées d'une manière horrible et macabre - sans parler de cruelle. L'original était l'un des les méchants vidéo dans les années soixante-dix et était banni, il n'a jamais eu de sortie de DVD complètement vierge en raison de sa nature graphique.

La version de 1972 était correcte, mais en raison de la nature du film, il était très inconfortable de s'y asseoir. Wes Craven et Sean S. Cunningham sont de retour en tant que producteurs dans la refonte; comme ils devraient être, étant donné qu'ils créé le film original. C'est peut-être pourquoi, Refonte de «La dernière maison sur la gauche» fonctionne là où tant d'autres re-marques d'horreurs classiques échouent abominablement. La refonte de 2009 a adopté une approche plus légère du matériau sadique et a ajouté quelques rebondissements dans le film, gardant la tension à ébullition, ce qui a finalement rendu le film plus divertissant à regarder.

Mari Collingwood (cette fois jouée par Sara Paxton) est la star du film, et le développement de son personnage se déroule bien. C'est une actrice très talentueuse, et contrairement à Sandra Cassel, elle joue le rôle de Mari en tant que jeune femme forte. Cassel (qui a quitté le cinéma après avoir fait l'original) a fait du bon travail, mais a emmené Mari dans un endroit très vulnérable. C'était donc agréable de voir une fille principale plus forte. Cela étant dit, les rôles ont été inversés; dans l'original, la meilleure amie de Mari, Phyllis, était interprétée comme une fille intelligente et forte de la rue, par la talentueuse actrice, Lucy Grantham. La refonte montre la meilleure amie de Mari, Paige (Martha MacIsaac) comme la plus faible des deux filles une fois qu'elles ont été kidnappées par le gang cette fois-ci.
Dans les deux films, les filles ont des ennuis en cherchant de la marijuana. Dans la refonte, Mari est cependant irréprochable de cet acte, et il tombe sur les épaules de Paige seul; donnant à Mari un look de fille plus final. Une grande partie du film offre Mari comme plus d'un Fille finale beaucoup plus que l'original.

Le gang est joué cette fois-ci par Justin (Spencer Treat Clark), Krug (Garret Dillahunt), Le père de Justin; Francis ( Aaron Paul), L'oncle de Justin; et Sadie (Riki Lindhome), La petite amie de Krug. Le gang n'est pas aussi talentueux ou menaçant que le gang dans l'original, en particulier Krug ( le nom devait plus tard être utilisé par Wes Craven comme Kruger dans Freddy) et Sadie sont joués plus cool et pas aussi sadiques. Le gang d'origine a tous été superbement joué et était vraiment menaçant à regarder.

Emma (Monica Potter) et John (Tony Goldwyn, le méchant «meilleur ami» de 'Fantôme') joue les parents de Mari cette fois-ci, et la seconde moitié du film est beaucoup plus forte que l'original. Bien que ce ne soit peut-être pas aussi amusant à regarder, que les parents d'origine ont trouvé des moyens vraiment innovants de se venger du gang. Émotionnellement, les scènes entre Mari et ses parents sont bouleversantes, mais agréables à regarder; et la vengeance que les parents prennent contre le gang est bien faite; bien que la scène finale aurait pu durer plus longtemps et être mieux expliquée. Goldwyn est un acteur très fort, et ici, il joue à merveille le rôle du père attentionné et aimant de Mari.

Ces deux films sont bons, et même s'ils racontent la même histoire, ils sont très différent dans le ton. Certains fans préféreront sans aucun doute l'original plus granuleux, plus dérangeant, avec sa cruauté et sa violence incessantes. Alors que d'autres préfèreront ce nettoyant, plus Hollywood thriller de style. Les deux films sont cependant forts et valent le détour. La tension est maintenue élevée dans les deux films, et les premières mi-temps sont incroyablement difficiles à vivre. Dans l'ensemble, une bonne refonte, quoique légèrement inutile.




(USA = ROSE) (UK = JAUNE)


The Last House on the Left (1972) 720p (Février 2021)



Tags Article: The Last House on the Left refaire et original, Films d'horreur, Last house on the left, original, re-make, compare, contrast, wes craven, Carl Ellsworth, DVD, BLU RAY, banni, Video méchant, violent, horror , review, Töres dotter i Wänge, the virgin spring, Sanra cassel, Sean S.Cunningham, sara paxten, Lucy Grantham, Kruger, final girl, UK, essai, last house on th