La Belle au bois dormant de Margot Fonteyne Tchaïkovski


J'ai acheté ce DVD en grande partie parce que j'aime la danse de Fonteyne et ce film est l'un des plus anciens disponibles, réalisé en 1955 (bien avant sa rencontre avec Noureev au début des années 1960). En effet, elle était encore au sommet de son partenariat avec Michael Somes et ce devait être une performance fabuleuse à voir. Les commentaires de personnes que je connais qui l'ont vue sur scène au Festival d'Edimbourg à cette époque indiquent qu'elle était tout simplement différente dans son style et sa technique de toute autre danseuse sur scène.

Ce film est tiré d'une émission diffusée le 12 décembre 1955 par la chaîne de télévision NBC. Malheureusement, la société qui a réalisé le DVD ne semble pas avoir accès au film original qui était en couleur; au lieu de cela, on nous présente une version en noir et blanc et je me demande s'il s'agissait d'un enregistrement d'une émission de télévision diffusée depuis un certain temps dans les années 60 ou 70. Certes, d'où que vienne cette version du film, la qualité est un peu décevante; il est clair que la bande à partir de laquelle le DVD a été réalisé a été très appréciée, et une partie de l'image est difficile à voir clairement. De plus, la qualité sonore n'est pas toujours bonne - mais si le film original a effectivement été perdu, nous avons la chance d'en avoir autant. Fonteyne était célèbre pour son rôle de princesse Aurora, en particulier pour le style dans lequel elle fait son entrée sur scène avec ses bras courbés autour de sa tête. Elle a été la première ballerine à faire cela et depuis lors, chaque ballerine a copié son style dans le Rose Adagio. Voir Fonteyne elle-même dans le rôle est merveilleusement excitant et très spécial.

Malgré les lacunes du DVD (qui ne contient aucune information historique autre qu'une liste de distribution et un programme de danse, et aucune fonctionnalité spéciale), c'est une performance formidable à regarder. Dame Beryl Gray est une merveilleuse fée lilas et Michael Somes était peut-être le meilleur prince Florimund de son époque. Et nous arrivons à voir Sir Frederick Ashton dans un camée rare comme Carabosse, la fée méchante. Il a en effet chorégraphié le ballet et bien qu'une partie de sa chorégraphie soit un peu saccadée et peu flatteuse pour les danseurs, il s'agit bien d'une Belle au bois dormant traditionnelle. Malgré les danses désordonnées occasionnelles du Corps de Ballet, c'est toujours une performance que vous devriez voir si vous êtes intéressé par l'histoire du ballet.

Dommage que l'on ne puisse pas voir cette performance en couleur car les costumes sont magnifiques. Les chats pour la danse du chat botté ont de superbes masques à fourrure et les vêtements pour la cour et les autres danseurs sont exquis. La mise en scène est simple et bien qu'il y ait un ou deux moments plutôt fantaisistes dans les effets spéciaux télévisés (par exemple dans la scène Vision lorsque Fonteyne est mis en scène et hors scène), c'est vraiment une production télévisée de son temps et pas à la pointe comme le fabuleux Films de Paul Czinner.

Dans l'ensemble, malgré les lacunes susmentionnées de la qualité du film et du son, j'ai passé une soirée des plus agréables à regarder ce DVD.

La Belle au bois dormant avec Dame Margot Fonteyne est disponible sur amazon.com via le lien fourni, si vous souhaitez l'acheter.

Mats Ek's Sleeping Beauty ~ "needle pas de deux" (Octobre 2020)



Tags Article: Margot Fonteyne Tchaikovsky's Sleeping Beauty, Musique classique, Margot Fonteyne, Fonteyne, Somes, Michael Somes, Sleeping Beauty, The Sleeping Beauty, Tchaikovsky, Tchaikovsky's Sleeping Beauty, ballet, Sir Frederick Ashton, Dame Beryl Gray, DVD