religion et spiritualité

Symboles dans les contes de fées

Février 2021

Symboles dans les contes de fées


Les symboles et le symbolisme jouent un rôle important dans les contes de fées. Beaucoup d'entre eux ne sont jamais remarqués, alors que nous écoutons l'histoire et l'acceptons pour ce qu'elle est: un conte de fées. Cependant, beaucoup de ces histoires ont des racines dans les mythes anciens et prennent au fil du temps une nouvelle robe. Si nous devions disséquer un conte de fées, nous trouverions de nombreux «morceaux» intéressants d'informations qui nous parviennent grâce à l'utilisation de symboles. Alors que les symboles et leur signification diffèrent d'une culture à l'autre, pour cet article, j'utiliserai ceux qui nous sont familiers dans le monde occidental.

Les nombres jouent un rôle important dans les contes de fées, car les nombres sont absolus. L'un des nombres les plus importants utilisés dans le genre de conte de fées est le numéro trois. Ce nombre est considéré comme un nombre «parfait» en ce qu'il représente la Trinité, ainsi que la triade mère, père et enfant. Ce sont trois vœux qui sont accordés, trois prouesses par lesquelles un héros doit faire ses preuves et très souvent une famille de trois frères et sœurs qui figurent dans une histoire.

Les articles ménagers courants étaient symboliques et n'étaient pas insérés dans les contes de fées par hasard. Le fuseau, le peigne, le miroir et la bougie ne sont que quelques objets que nous trouvons dans ces contes, qui indiquent des significations importantes. Ce n'est pas par hasard que la Belle au bois dormant perce sa peau sur un fuseau; car la signification importante de ce symbole réside dans son association avec le destin, la mort et les triades. Ce sont les triades féminines grecques The Fates, si magnifiquement capturées dans les beaux-arts, en tant que fileuses du fil du destin. (Clotho fait le filage proprement dit, tandis que Lachesis rattrape le fil; la troisième sœur Atropos, coupe le fil, mettant ainsi fin à la vie d'un mortel.)

Les paysannes et les femmes aristocratiques passaient une grande partie de leur temps à tourner; le fuseau est donc devenu un symbole de la «vie contemplative» en Europe médiévale. La broche est à double tranchant dans l'histoire de Sleeping Beauty. Non seulement c'est un moyen par lequel la Belle au bois dormant est victime de la malédiction des sorcières, mais le bannissement du fuseau aurait causé une perturbation majeure de la vie comme on le savait dans la société paysanne et aristocratique. (La seule pensée d'avoir à vivre une vie sans son fuseau a dû être cauchemardesque pour ceux qui ont écouté l'histoire.)

Le miroir est un symbole important du conte de fées Blanche-Neige, car c'est à travers son «reflet» que la reine découvre qu'elle n'est pas «la plus belle de toutes». Selon les anciennes coutumes, le miroir est le hublot magique par lequel une personne est liée à son reflet. Dans le prolongement, la croyance que les démons n'ont aucune réflexion était utile lorsque les paysans soupçonnaient quelqu'un d'être un vampire. La connotation selon laquelle la belle-mère de Blanche-Neige ne pouvait pas se voir dans un miroir (car elle devait demander au miroir à quoi elle ressemblait) la rend d’autant plus mauvaise que la force avec laquelle il fallait compter.

Recherchez la deuxième partie la semaine prochaine.

Débat et Libre Antenne - Les Contes de Fées Initiatiques dans l'Esotérisme... (Février 2021)



Tags Article: Symboles dans les contes de fées, le folklore et la mythologie, symboles, contes de fées, numéro trois, numéro 3, fuseau, Belle au bois dormant, Blanche-Neige, miroir

Comment gérer la chaleur

Comment gérer la chaleur

beauté et soi