des sports

Vignette de l'équipe - St. Louis Blues

Novembre 2021

Vignette de l'équipe - St. Louis Blues


Les Blues de St. Louis sont peut-être la meilleure franchise à ne pas avoir remporté la coupe Stanley. Ils ont commencé comme l'une des équipes d'expansion de la LNH de 1967-1968. Ils se sont rapidement imposés comme une équipe défensive disciplinée avec un solide leadership et sont allés représenter l'Ouest lors des trois premières finales de la Ligue nationale de hockey, perdant chacun. Depuis, il y a eu des points hauts et bas, mais il semble toujours y avoir de l'électricité dans l'air lorsque l'équipe prend la glace.

Les Blues ont pris l'habitude d'acquérir des joueurs vétérans bien établis au début de leur histoire. La première saison les a vus attirer le Temple de la renommée Dickie Moore hors de sa retraite pour venir diriger l'équipe. Glenn Hall, l'un des meilleurs gardiens de but de tous les temps, Doug Harvey, facilement l'un des meilleurs défenseurs à avoir jamais lacé les patins, Jacques Plante, un autre meilleur gardien de but, Dale Hawerchuk, Peter Stastny, Grant Fuhr et même Wayne Gretzky.

La liste des joueurs vedettes est longue, mais Brett Hull est un joueur associé aux Bleus qui se démarque des autres. Après avoir obtenu Hull des Flames de Calgary dans ce qui se révélera être l'un des échanges les plus, sinon le plus, à sens unique de l'histoire de la LNH, Hull a ensuite marqué des buts dans un volume que seul Gretzky a rivalisé. Hull, à juste titre, a conservé la réputation d'être un joueur paresseux ou sans inspiration qui n'a pas déployé tous ses efforts: un sous-performant. Cependant, en regardant sa carrière, il est difficile d'étiqueter quiconque pourrait atteindre des chiffres comme quelqu'un qui n'a jamais réussi.

Parmi les autres joueurs vedettes à briller à St. Louis, on compte: Barclay et Bob Plager; Red Berenson; Garry Unger; Bernie Federko; Brian Sutter; Mike Liut; Wayne Babych; Doug Gilmour; Joe Mullen; Adam Oates; Curtis Joseph; Scott Stevens; Brendan Shanahan; Phil Housley; Al MacInnis; Chris Pronger; Pierre Turgeon, Pavol Demitra, Keith Tkachuk et Doug Weight.

Un autre nom qui doit être mentionné lorsque l'on parle des Bleus est Scotty Bowman. Bowman a établi l'équipe et lui-même tôt et son séjour dans l'équipe a relancé sa carrière d'entraîneur de superstar - presque sans égal. Le génie de Bowman fait toujours l'envie de toute personne associée au hockey.

Les numéros retraités de St. Louis Blues comprennent: le numéro 2 pour Al MacInnis; le numéro 3 pour Bob Gassoff; numéro 8 pour Barclay Plager; le numéro 11 pour Brian Sutter; le numéro 16 pour Brett Hull; et le numéro 24 pour Bernie Federko.

Avec de jeunes arrivants tels que Lee Stempniak et Brad Boyes, ainsi que des vétérans comme Doug Weight, Paul Kariya et les défenseurs Barret Jackman et Eric Brewer, les Blues espèrent construire une fondation qui, une fois de plus, les fera monter au sommet de la classement de la ligue. Si l'histoire est une indication, il est difficile de dire que cela ne se produira pas.

Le Pire Stagiaire : le gérant de gîte (version longue) (Novembre 2021)



Tags Article: Vignette de l'équipe - St.Louis Blues, Hockey sur glace, LNH, Ligue nationale de hockey, Hockey, St Louis Blues, Scottish Bowman, Bernie Federko, Brett Hull, Dickie Moore, Glenn Hall, Wayne Gretzky, Plager, Expansion, Stanley Cup, Al Macinnis

Messages De Beauté Populaires

Clé de vaillance

Clé de vaillance

livres et musique

L'amour est dans l'air

L'amour est dans l'air

livres et musique

Outils de nettoyage

Outils de nettoyage

Maison & Jardin