TV et Films

Une revue du film Walk in the Woods

Septembre 2022

Une revue du film Walk in the Woods


Dans une récente interview accordée au magazine «Closer», Robert Redford a révélé que, malgré ses nombreux succès, il estime que «la vie est essentiellement triste. Le bonheur est sporadique. Ça vient en quelques instants et c'est tout. " Si «Une promenade dans les bois» avait été écrit et réalisé dans cette perspective, l'humour aurait plus de résonance. Au lieu de cela, le film est une adaptation plutôt superficielle du livre de Bill Bryson. Il joue comme un téléfilm avec seulement le scintillement occasionnel de la perception.

Bryson (Redford) éprouve une intense envie de vagabonder qui, selon lui, ne peut être satisfaite qu'en parcourant le sentier des Appalaches, qui s'étend sur plus de 2 000 milles de la Géorgie au Maine. La seule personne qui souhaite l'accompagner est un ami éloigné, Stephen Katz (Nick Nolte), qu'il n'a pas vu depuis des décennies. Katz, en surpoids et alcoolique en convalescence, n'est guère en forme pour une telle aventure. Il commence à vaciller moins d'un mile dans leur randonnée. Bien que Bryson et Katz se soient poursuivis, s'arrêtant parfois dans des motels locaux pour un répit, les deux décident de mettre fin à leur séjour à mi-parcours.

Emma Thompson (en tant qu’épouse de Bryson) et Mary Steenburgen (en tant que propriétaire d’un motel familial) ont très peu à faire dans leurs rôles. Kristen Schaal, cependant, alors que la randonneuse misanthropique Mary Ellen vole la vedette. Mary Ellen, qui envahit simplement le camping de Bryson et Katz, livre un monologue hilarant dans lequel elle explique qu’elle fait normalement de la randonnée seule, parce que les gens sont soit stupides soit ennuyeux. Elle a un petit ami, mais il est en prison en Floride, et même s'il n'était pas en prison, elle ne ferait toujours pas de randonnée avec lui parce qu'il est stupide ET ennuyeux. Katz, poussé à la distraction, dit à Bryson qu'ils devraient la tuer et lui prendre des Pop-Tarts. Ils lui ont finalement échappé en se cachant sous un rebord rocheux. Il est regrettable que Schaal n'ait pas eu plus de temps d'écran. Sa performance est un moment fort du film.

Redford et Nolte, qui ont travaillé ensemble sur «The Company You Keep» (2012), ont une familiarité facile à l'écran. C'est juste que le scénario n'est pas au même niveau que ce film précédent. Le réalisateur Ken Kwapis, qui alterne entre télévision et cinéma, ne parvient pas à élever le matériel. La bande originale musicale, avec le groupe Lord Huron, est séduisante mais il y en a trop. On dirait que Kwapis essaie de capturer la foule des moins de 30 ans avec les chansons invasives à base de guitare. Cela peut également expliquer une partie du blasphème inutile. La tranquillité et la magnificence de la nature, sous la forme du sentier des Appalaches, auraient dû être au centre de ce film.

"A Walk in the Woods" est sorti en 2015. Le film est classé R pour la langue. Disponible sur Amazon Video et DVD, j'ai regardé le film à mes frais. Avis publié le 9/4/2016.

ONCE UPON A TIME IN HOLLYWOOD - Official Trailer (HD) (Septembre 2022)



Tags Article: A Walk in the Woods Film Review, Films dramatiques, A Walk in the Woods, Bill Bryson, Appalachian Trail, Robert Redford, Nick Nolte, Kristen Schaal, Adaptations, Ken Kwapis

Noms de bébé

Noms de bébé

santé et forme