voyage & culture

Une année en rétrospective

Juillet 2022

Une année en rétrospective


À l'aube de cette nouvelle année, nous attendons beaucoup et espérons une meilleure année. Certains d'entre nous n'ont pas vraiment de plaintes; car nous avons peut-être été l'un des rares à avoir connu une année décente en 2009. Pourtant, nous rêvons tous que nos vies soient meilleures qu'elles ne l'étaient - encore mieux qu'hier.

J'ai de grandes attentes pour cette année à venir. Nous avons vu de grands progrès et des triomphes. À la même époque l'année dernière, nous nous préparions à l'inauguration de notre premier président afro-américain. Les espoirs étaient grands, les rêves étaient rêvés, les gens étaient inspirés. Maintenant, un an plus tard, je suis enclin à me demander ce qui peut être dans le cœur des nombreuses personnes qui ont célébré ce jour? Sont-ils toujours inspirés? Sont-ils encore remplis d'espoir? Croient-ils toujours en l'homme qu'ils ont choisi de diriger ce pays?

Je continue d'être rempli d'espoir pour mon avenir. Je continue à atteindre mes rêves et à préparer mes visions. Mon ope est la chose qui me permet de rêver et d'avoir la foi. Et ma foi n'est pas dans un homme, un gouvernement ou un pays; c'est en Dieu.

Regarder la dévastation d'Haïti non seulement attriste mon cœur, mais cela m'encourage - avec un sentiment d'urgence - à faire tout ce que je peux pour que mon temps sur cette terre signifie quelque chose. Les Saintes Écritures déclarent, À quoi sert-il à un homme de gagner le monde entier et de perdre son âme? »

Peu importait à quel point vous étiez pauvre ou bien en Haïti, personne n'a échappé à la dévastation. Il touchait le plus haut au plus petit d'entre eux. Je connaissais l'état d'Haïti avant le séisme, maintenant il a augmenté au-delà de toute mesure. Lorsque l'ouragan Katrina s'est produit, la même chose m'est venue à l'esprit: comment traversez-vous des conditions aussi horribles?

Je me rends compte que pour beaucoup en Amérique, les choses ne sont toujours pas comme elles l'espéraient. Et beaucoup ont appris que l'argent ne signifie pas toujours une conduite confortable ou facile. Il y a juste des choses que l'argent ne peut pas réparer; comme votre âme.

Oui. Je repense à l'année écoulée et je me souviens de ce que je ressentais il y a un an. J'appuie notre président. Je ne suis peut-être pas d'accord avec toutes ses décisions et politiques, mais je le soutiens. Et il a besoin de nos prières et de notre soutien continu. Je savais que le président Obama ferait face à de sévères critiques et jugements. Il fallait s'y attendre. Après tout, il a hérité d'une multitude de problèmes, et tout le monde ne serait pas d'accord avec ses décisions dans le traitement de ces problèmes. Je savais qu'il apporterait des changements avec lesquels tout le monde ne serait pas d'accord - y compris moi-même. Mais pas une seule fois je ne m'attendais à ce qu'il soit mon sauveur. Car un seul tient cette position.

J'ai toujours le même espoir et des rêves inspirés. J'ai toujours un sentiment de fierté et de joie dans ma vie. Je regarde la dévastation continue qui a lieu à travers le monde et je me demande: qu'est-ce que je fais pour avoir un impact sur le monde qui m'entoure? Qu'est-ce que je contribue à la valeur de la vie dans ma communauté.

Même au milieu de leur dévastation, il y a un petit groupe d'Haïtiens qui élèvent la voix en chantant. Chants d'espoir et de louange, rendant honneur à Dieu, apportant de l'espoir à leur communauté de compatriotes haïtiens. Ils n'ont pas abandonné. Ils n'ont pas lâché prise, bien que la plupart d'entre eux aient perdu toute possession matérielle. Ils ont perdu des êtres chers; sinon leurs familles entières. Pourtant, ils sont là - élevant la voix en chant, déterminés à sortir des décombres et des cendres.

Alors - que dois-je faire, quand j'ai encore ma santé, mon espoir, une maison, de la nourriture à manger, de l'eau à boire et un accès aux médicaments. Je dois rendre gloire à Dieu. Je dois prendre la responsabilité de ma vie et de mes actions, et vivre ma vie au mieux; redonner à ceux qui m'ont donné. Faire une brèche dans ma communauté, et partout où Dieu peut me conduire, pour apporter des changements positifs et contribuer à la vie des autres de toutes les manières possibles.

Je n'ai rien à redire. Après tout; J'ai un lit pour dormir ce soir. Je sais où sont mes proches. Et je sais que demain le soleil se lèvera, et je pourrai vivre un autre jour par la grâce de Dieu, faisant un changement positif dans la vie de quelqu'un, quelque part.

Soyez inspiré pour faire de même. Ne vous concentrez pas sur ce que vous n'avez pas. Concentrez-vous sur ce que vous avez et sur le fait que vous êtes en vie et capable de lire ceci.

Bénédictions à vous.

Ce que nous avons vécu - Rétrospective 2019 (Juillet 2022)



Tags Article: Une année en rétrospective, la culture afro-américaine, une année en rétrospective, ruthe mcdonald, bella, elementsofstyle, la culture afro-américaine, les Noirs, avec le recul, la vie dans la communauté afro-américaine, les luttes pour les Noirs