Séquences de yoga et articulation de la hanche


D'un point de vue anatomique, il existe certains asanas qui appartiennent ensemble et certains qui ne le font pas. Comprendre le fonctionnement de certaines poses de diverses articulations peut aider à comprendre le nombre de cours de yoga structurés et à organiser sa pratique à domicile pour un bénéfice optimal. Les poses debout peuvent être divisées en deux groupes généraux, les poses ouvertes et fermées.

L'articulation de la hanche bénéficie d'une construction «boule et douille». En d'autres termes, il est possible de déplacer la hanche dans plusieurs directions et de passer de l'une à l'autre très rapidement. Cependant, la possibilité ne signifie pas nécessairement un avantage. Autour de cette articulation, un certain nombre de structures sont travaillées de différentes manières, selon la position du corps. Le mouvement exerce souvent une pression sur ces structures et il est possible de créer une usure du cartilage. Cette zone est considérée comme «avasculaire», ce qui signifie qu'il n'y a pas beaucoup de flux sanguin vers ces structures. Cela rend les blessures doublement problématiques, car il faut plus de temps pour que le corps guérisse, car la zone est pour la plupart «isolée».

Tadasana, ou Mountain Pose, se pratique debout avec la hanche en «position fermée»; en d'autres termes, son bassin tourne dans le même sens que le reste du corps. Autre asanas qui utilisent une hanche fermée comprennent Parsvottanasanaou Étirement latéral intense, Virabhadrasana, ou Warrior Poses I et III, Anjaneyasana, ou Low Lunge, et Parivrtta Trikonasanaou Triangle de révolution. Quand on entre Virabhadrasanaou Warrior II, la hanche est tordue dans une position différente. L'articulation est tournée vers l'extérieur, c'est-à-dire que le torse est tourné à angle avec les jambes. Les autres poses ouvertes de la hanche incluent Trikonasanaou Triangle Pose, Ardha Chandrasana, ou Half-Moon Pose, et Utthita Parsvakonasanaou Pose d'angle latéral étendu.

Passer d'une position ouverte de la hanche à une position fermée de la hanche, et vice versa, implique de frotter le cartilage et d'étirer les ligaments de l'articulation de la hanche. La répétition de cette transition peut conduire à l'usure, ce qui se traduit par des affections telles que les blessures à usage répétitif, les tendinites et l'arthrose. Pour cette raison, il est important de séquencer intelligemment sa pratique. En termes simples, cela signifie que les poses ouvertes de la hanche sont généralement pratiquées ensemble, séparément de la hanche fermée asanas. Souvent, un vinyasa la classe se déplacera à travers les postures ouvertes de la hanche, commençant et se terminant par Virabhadrasana II avant de revenir dans une série de flux. Lorsqu'elle est pratiquée de cette manière, l'articulation de la hanche est ouverte au début de cette partie de la série et maintenue ouverte à travers plusieurs poses, se fermant finalement quand on a fini avec cette partie de la classe. De même, les poses fermées de la hanche sont pratiquées ensemble.

Lorsque vous prenez une classe qui ne suit pas ce type de structure (par exemple, une classe qui passe de Virabhadrasana I à II et vice-versa), il est important de soulever la hanche lors de la transition pour minimiser les dommages à l'articulation. Pour ce faire, redressez la jambe avant afin de sortir l'articulation de la hanche de la position fermée avant de l'ouvrir. Cela aidera à garder l'articulation en sécurité. Il est également approprié de demander à l'enseignant pourquoi les poses sont enseignées ensemble, car il peut y avoir une justification qui remplace la nécessité de minimiser les mouvements de la hanche. Bien sûr, si l'élève a des problèmes dans ce domaine, il ou elle doit en informer l'enseignant avant le cours afin que l'enseignant puisse modifier la classe afin d'éviter d'autres dommages.

Pratiquez en toute sécurité à la maison en regroupant la hanche ouverte asanas ensemble, généralement avant la hanche fermée asanas. Comprendre pourquoi est utile pour créer une pratique qui respecte les besoins de son corps individuel et garde son corps en bonne santé. Le yoga est généralement sûr, mais les mouvements intenses doivent toujours être poursuivis avec prudence - avec la montée de l'intérêt pour le yoga, les blessures deviennent malheureusement de plus en plus courantes. La connaissance est le pouvoir; soyez prudent et soyez prudent!

Yoga pour les hanches (Juillet 2022)



Tags Article: Séquences de yoga et articulation de la hanche, Yoga, articulation de la hanche, articulation à rotule, Tadasana, asana, Anjaneyasana, Parsvottanasana, Virabhadrasana, Ardha Chandrasana, Utthita Parsvakonasana, tendinite, arthrose, blessures liées à l'utilisation répétitive

Messages De Beauté Populaires

Bananes caramel aux graines de sésame

Tableau de devis
livres et musique

Tableau de devis

Revue Eisley

Revue Eisley

livres et musique

Calabacitas - Courgettes

Calabacitas - Courgettes

nourriture et vin